Débat d’orientation budgétaire 2017 : le non-événement !

panneaux-budgets

Chacun avait fourbi ses armes en vue du débat d’orientation budgétaire qui n’a pas eu lieu. Majorité et une partie de l’opposition sont restées campées sur leurs positions, enfermées dans leurs certitudes et leurs postures.

Et pourtant, il y avait des choses à dire. Même si une baisse globale des dépenses de fonctionnement (-0,005%, soit 1.000€ de moins entre 2016 et 2017) est prévue, les charges de personnel continuent, en revanche, de progresser avec +1,06%, soit 9,360 millions d’euros. On nous avait annoncé qu’une restructuration des services en vue de leur optimisation était en cours, que la Mairie aurait moins recours à des prestataires extérieurs, que les départs en retraite ne seraient pas systématiquement remplacés… Rien ne laisse présager à la lecture des orientations budgétaires pour 2017 que ces bonnes résolutions aient déjà été appliquées.

Malgré le développement du stationnement payant, estimé à 225.000 € et un meilleur recouvrement de la taxe de séjour (+100.000 €), les recettes de fonctionnement seront en baisse de 2,75%, soit un manque à gagner pour la Commune de 700.000 €, avec au passage une augmentation de 0,14% de la ligne impôts et taxes !

Heureusement que la Municipalité pourra enfin compter en 2017 sur la vente du Village de Vacances, les anciens locaux de l’Office du Tourisme et des anciennes Ecoles pour « gonfler » son budget recettes en investissements (6 millions d’euros). En revanche, la Municipalité semble très réservée quant à la cession de l’ancien Hôtel de Ville puisque le produit de la vente n’est pas encore porté sur le budget 2017 alors que le compromis est, à priori, signé.

Même si certaines charges de fonctionnement semblent être désormais mieux appréhendées, le budget 2017 manque, lui, sérieusement d’ambition et d’envergure, et ce pour la 3ème année consécutive.

Où sont passés les grands projets d’aménagement et les grands événements qui devaient permettre au Grau du Roi de rayonner ? Chaque année, Hisser Haut réduit la voilure de ses ambitions préférant laisser l’initiative aux structures para-municipales (Seaquarium, SEM Le Grau du Roi Développement, Régie du Port de Port-Camargue) pour assurer le développement de la station.

Le 8 mars 2017

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s