Cimetières : pleurer pour obtenir 6 containers

crysanthmes

Les fêtes de la Toussaint ont le mérite, outre le recueillement, d’offrir aux visiteurs un lieu où tout semble apaisé tant il est fleuri et joliment entretenu. Moins de trois semaines après, c’est déjà l’envers du décor : pots, végétaux et autres papiers d’ornement entreposés à même le sol à l’extérieur des cimetières. Pas terrible comme environnement. C’est un peu comme lorsque des résidents jettent leurs encombrants dans les rues ou pire les abandonnent en pleine nature.

Mais là, personne ne semble s’émouvoir qu’il n’y ait pas de containers à l’intérieur ou aux abords immédiats des cimetières surtout en cette période. Allons bon, la Commune n’aurait-elle pas les moyens de payer 6 bennes de 1.000 litres (3 pour chaque cimetière) pour un montant total de 3.691€, certainement négociable via la Communauté de Communes Terres de Camargue ? Etonnant qu’aucun conseiller communautaire n’ait soulevé cette question depuis trois ans. 
 
Se féliciter des parterres de fleurs, c’est bien mais l’entretien des abords de ces lieux de recueillement, c’est encore mieux. La « vitrine » du Grau du Roi, c’est aussi cela.
Le 21 novembre 2016

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s