« Coupe-moi » les Ailes !

flamants

Ce devait être le film du siècle ! Une promotion inespérée pour notre territoire. Une manne financière pour l’économie touristique du Grau du Roi pendant le tournage et des retombées incalculables lors de la diffusion du film en salles… L’enthousiasme débordant de Monsieur le Maire et du producteur de « Donne-moi des Ailes » n’en finissait pas de dégouliner… Jusqu’à ce jour malheureux de la fin du mois de juin où un ULM survola une colonie de flamants roses semant une panique destructrice sur cette zone de nidation.

Chacun des deux y est allé de ses bonnes intentions, se posant en véritables chantres de l’écologie, le producteur affirmant même être animé d’une mission écologique. Et pourtant, certains riverains de la Capelude où se déroulait le tournage, avaient prévenu des risques à investir ce site protégé : 300 techniciens, des acteurs roulant à vive allure sur cette route privée, des camions en pagaille, des ULM survolant la zone de l’Espiguette et des Salins du Midi. Mais Monsieur le Maire a tenté de baillonner les « mauvais-coucheurs » en organisant une réunion d’information pour les résidents du chemin de Terre Neuve (à laquelle il n’a même pas assisté) après que tout ait été verrouillé entre la production et la Mairie.

Depuis cet épisode malheureux, plus de son ni d’image ni de la part du producteur qui s’en est allé sans assumer sa propre responsabilité, rejetant l’intégralité de la faute sur le pilote de l’ULM, ni de la part de Monsieur le Maire qui a pris soin de supprimer toutes ses déclarations enflammées sur les réseaux sociaux ; Monsieur le Maire, qui souhaitait même une avant-première de ce film au Cinéma Vog.

Le Cercle du Grau a interpellé le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable afin d’envisager un dédommagement pour les riverains et la Commune du Grau du Roi et que de tels projets, s’ils devaient se représenter sur la commune, soient mieux encadrés et contrôlés, en tenant compte de l’avis des riverains. Cet espace unique en Europe est un joyau qu’il nous faut absolument protéger sans le « brader » à un producteur qui se vantait, il n’y a pas si longtemps, devant la presse qu’ »il laissait souvent les sites en meilleur état qu’il ne les avait trouvés avant les tournages« . Messieurs, les Graulens ne vous disent pas merci.

Le 18 juillet 2018

Un commentaire sur “« Coupe-moi » les Ailes !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s