Habemus Maior*

Le 28 juin 2020, plus de 58% des Graulens ont accordé leur confiance au Maire-sortant. Preuve qu’en politique, le mépris et l’arrogance peuvent parfois se payer cher.

Au sortir du premier tour, il était clair que les 378 voix comptabilisées par Le Cercle du Grau lui permettraient de peser dans la future assemblée municipale afin de continuer à œuvrer dans l’intérêt du Grau du Roi.

Ayant appelé à l’union de la droite, Le Cercle du Grau n’aurait pas eu la liberté de refuser quelque poste que ce soit, même si un seul lui avait été proposé. Estimant que « 8% des électeurs du Grau du Roi ne représentaient rien », cette liste n’avait manifestement ni besoin ni envie de s’entourer des compétences de colistiers du Cercle du Grau. L’insolence et la suffisance de cette équipe ont eu raison de ses projets.

Puissent les six prochaines années apprendre à certains que devenir Maire ne doit pas être un caprice et est encore moins un dû. Il est fruit d’un travail acharné et passionné pour la Ville que l’on a envie de servir en toute humilité et en faisant preuve de beaucoup d’abnégation ce que Le Cercle du Grau continuera à faire.

Le Grau du Roi, le 3 juillet 2020

* Nous avons un Maire

Un second tour : sans passion mais avec beaucoup de raison 

Le 17 juin 2020, après six ans passés dans l’opposition, dont cinq au nom du Cercle du Grau, Sophie Pellegrin-Ponsole a participé au dernier Bureau Municipal du mandat qui, depuis la crise du COVID-19, a remplacé les Conseils Municipaux mensuels.

Cette ultime réunion a permis de faire un point sur la gestion de cette période aussi éprouvante qu’inédite. Finances, vie culturelle, activités des structures satellites, organisation du second tour du scrutin municipal… peu de sujets ont été évoqués lors de ce Bureau Municipal qui a duré moins d’une heure. Pas de trace de décisions municipales, pas de présentation de conventions, de bilans… Quand on sait qu’un Conseil Municipal comporte une trentaine de délibérations en moyenne, et qu’aucun ne s’est tenu depuis le 17 février dernier, ce devrait être plus d’une centaine de questions qui devrait être soumise à la prochaine Assemblée Municipale !

Loin de raccrocher sa casquette « d’opposante constructive », Sophie Pellegrin-Ponsole  poursuit son engagement citoyen et continuera d’animer le groupe de réflexions du Cercle du Grau sur tous les sujets majeurs du Grau du Roi. Au cours du prochain mandat, elle veillera à faire avancer les idées et projets qu’elle a proposés et défendus dans son programme d’Alternative Citoyenne, tout particulièrement dans les domaines du tourisme, du développement économique, de l’urbanisme, des traditions…

Dans l’intérêt général de la Commune et du territoire, elle estime que ses propositions seront plus entendues et mieux reçues par le Maire-sortant qui a globalement bien géré la Ville pendant les six années qui viennent de s’écouler. Ce soutien implicite n’a fait l’objet d’aucune tractation ni contre-partie. Il est fruit d’une réflexion sans passion mais avec beaucoup de raison pour l’avenir du Grau du Roi.

Le Grau du Roi, le 23 juin 2020Capture d’écran 2020-06-17 à 18.39.09

Sophie Pellegrin-Ponsole votera au second tour

A quelques jours du second tour des Elections Municipales, Sophie Pellegrin-Ponsole, tête de liste pour Le Cercle du Grau sait pour quel candidat elle ne votera pas.

Après avoir proposé un hypothétique et au final bien utopique rassemblement de la droite graulenne, en proposant une répartition des sièges en fonction des scores respectifs de chacun au premier tour, Le Cercle du Grau a été écarté de toutes négociations pour le second tour avec les rebondissements qui ont été largement commentés.

La liste « des coquins et des cousins » a imaginé pouvoir bénéficier de 378 voix sans envisager aucune contrepartie pour Le Cercle du Grau ; sans proposer aucun des 5 postes auxquels cette liste, ayant obtenu 8,33 %, pouvait légitiment prétendre compte tenu de son score du premier tour.

Dans le cadre d’une élection, « personne n’est propriétaire des voix qui se portent sur son nom », déclare Sophie Pellegrin-Ponsole dont la candidature souhaitait offrir une véritable Alternative Citoyenne au travers d’une équipe et de projets ambitieux pour Le Grau du Roi.

Ne voulant trahir ni ses convictions ni les électeurs qui lui ont accordé leur confiance, Sophie Pellegrin-Ponsole n’appellera à voter pour aucun des deux candidats. 

Mais à titre personnel, elle ne s’abstiendra pas, ni ne votera blanc ou nul. Elle ne choisira pas non plus le candidat soutenu par un clan qui cherche à renouer avec une splendeur passée ; un candidat à qui un mandat dans l’opposition enseignerait quelques règles élémentaires de savoir-vivre politique. Elle ne votera pas pour cette équipe déjà « à bout de souffle » dont les inimitiés et les rancoeurs intestines ne tarderont pas à avoir raison d’elle.

Toujours libre et indépendant, Le Cercle du Grau continuera à porter et à défendre ses projets dans l’intérêt du Grau du Roi. « Malgré les résultats décevants du premier tour et quand je vois l’élan que nous avons su insuffler, Le Cercle du Grau poursuivra son engagement et restera mobilisé autour des sujets majeurs pour la Commune », déclare Sophie Pellegrin-Ponsole qui tient à remercier une nouvelle fois les 378 Graulennes et Graulens qui ont cru en cette belle équipe compétente et soudée.

Le Grau du Roi, le 19 juin 2020

Le Cercle du Grau propose un rassemblement citoyen pour le second tour

Capture d’écran 2020-05-24 à 16.03.48Compte-tenu de la période exceptionnelle que nous venons de traverser, je n’avais pas eu l’occasion de remercier chaleureusement et sincèrement les électeurs qui avaient choisi de faire confiance au Cercle du Grau. 8,32% se sont déplacés pour nous accorder leur soutien en ce si particulier dimanche 15 mars 2020. Un score plus qu’honorable pour un groupe neuf et libre de tout parti politique mais un score insuffisant qui ne nous permet pas d’accéder au second tour de ce scrutin.

Trois mois et une semaine après la date initialement prévue, le second tour des élections municipales devrait se tenir le dimanche 28 juin 2020. Sans revenir sur les raisons avouées ou supposées de ce premier tour, au Grau du Roi, seuls 54,6% de nos concitoyens se sont déplacés aux urnes.

Le 28 juin prochain, les mesures barrières drastiques feront certainement renoncer encore bon nombre d’électeurs inquiets ou fragiles. Le deuxième tour vers lequel on s’achemine risque d’être tout aussi grotesque que le premier. Totalement irrationnel, le délai de 15 semaines qui vient de s’écouler aura permis aux 5 000 candidats en ballotage, tout comme comme pour le Maire sortant du Grau du Roi de battre campagne, seul, avec les moyens de la Municipalité pendant que les challengers étaient tenus de rester confinés.

Cette crise aura eu le seul mérite de donner l’opportunité à l’opposition de discuter. Même si ces négociations ont ouvert le grand éventail de la fausse camaraderie politique, elles ont aussi permis au Cercle du Grau d’y voir clair et de constater que ses idées (ou plutôt ses voix) séduisaient tous les candidats en lice pour le second tour.

Alors si aujourd’hui Le Cercle du Grau n’est plus en course avec ses 8,32%, il est cependant en mesure de jouer les arbitres face à des équipes incapables de s’entendre. Aussi, il propose à tous les candidats opposants au Maire-sortant de prendre la tête d’une liste de rassemblement, panachée en fonction des résultats obtenus par chacun des candidats au premier tour, afin d’offrir cette alternative citoyenne plus que jamais nécessaire pour Le Grau du Roi.

Sophie Pellegrin-Ponsole

Le 24 mai 2020

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ?

Bureau Municipal élargi du 13 mai 2020

Pour la troisième fois depuis le début de la crise du COVID-19, coïncidant aussi avec la fin du 1er tour des élections municipales dont aucune fumée blanche n’est venu signifier la désignation d’un nouveau maire, la majorité en place a réuni un Bureau Municipal élargi, le 13 mai dernier en visioconférence.

Un Bureau municipal avec 6 points inscrits à l’ordre du jour qui a davantage relevé d’une « gentille » réunion d’information plutôt que d’un lieu de d’échanges entre élus en responsabilités, tant toutes les décisions majeures avaient été engagées par un Maire omnipotent et omniscient. On peut reconnaître au docte Maire que sa présence sur le terrain (physique et orale) aura été rassurante pour la plupart de nos concitoyens durant cette période inédite. On peut aussi remarquer qu’il a su, au titre des nombreux principes de précautions, prendre les mesures immédiates qui s’imposaient face à cette crise. Malgré tout, on ne peut que constater qu’il a agi seul en faisant fi de toutes les propositions de collaboration et autres suggestions émanant des rangs de l’opposition. 

Anticiper l’accueil dans les écoles et centres de loisirs

Au cours de cette réunion, Le Cercle du Grau, par la voix de sa conseillère municipale, Sophie Pellegrin-Ponsole a notamment demandé qu’en plus des personnels soignants hospitaliers et de gendarmerie, les parents exerçant une activité touristique ou commerçante soient considérés comme prioritaires pour déposer leurs enfants dans les établissements scolaires de la commune. Avec l’ouverture progressive de certains établissements, il n’est pas à douter que la Commune devra prochainement faire face une augmentation de la fréquentations des écoles maternelles et primaires, et à ce titre, devra édicter des règles précises et adaptées sans se réfugier uniquement derrière les textes gouvernementaux. Au-delà de la situation dans les écoles en cette fin d’année scolaire, Sophie Pellegrin-Ponsole a souhaité connaître les modalités mises en place pour les centres aérés et centres d’accueils cet été. 

Gratuité du stationnement et extension des terrasses commerciales pour relancer l’activité économique au Grau du Roi

Si l’exonération totale de redevance d’occupation du domaine public et maritime s’avère être une idée intéressante pour soutenir l’activité économique de la station, Le Cercle du Grau regrette que cette mesure n’ait pas fait l’objet d’une réflexion globale à l’échelle de la commune. La liste des laissés pour compte est longue, rendant cette disposition aujourd’hui, très inégalitaire entre certains professionnels du tourisme. Aussi pour pallier cette iniquité, Le Cercle du Grau  renouvelle sa proposition en faveur de la gratuité du stationnement sur l’ensemble du territoire communal cette année. Outre des vertus d’attractivité pour une clientèle excursionniste, cette mesure populaire profiterait à tous les commerçants, bénéficiant ou non d’une terrasse. La suspension du paiement du stationnement représenterait un manque à gagner pour la Ville estimé entre 1,6 et 1,9 million d’euros. Cette perte de recettes, certes significative, pourra être compensée par les 5, 347 millions d’excédent de fonctionnement 2019 reportés sans compter les 800 000 € d’économie,  de dépenses de fonctionnement, réalisées en raison de la crise. A minima, Le Cercle du Grau propose qu’un forfait de stationnement à la journée à 2 € soit mis en place. Accompagnée d’un minimum de communication sur les bassins de clientèle de proximité, cette mesure bénéficierait à l’ensemble des commerçants de la station et permettrait d’envisager une recette de 650 000 euros environs.

La deuxième proposition avancée par Sophie Pellegrin-Ponsole concerne l’extension concertée et règlementée des terrasses commerciales. Déjà accordée aux concessions de plages pour l’installation des matelas à bonne distance les uns des autres, cette disposition permettrait à chaque commerce de pouvoir appliquer les règles de distanciation sanitaires indispensables. Plus que jamais (et comme souhaité depuis longtemps par Le Cercle du Grau), la promenade du boulevard du front de mer (rive gauche) pourrait accueillir quelques tables supplémentaires des cafés et des restaurants, tout comme la place de la République ou les quais du centre-ville et de Port-Camargue. 

Alors que plusieurs Municipalités s’apprêtent à accorder une extension des terrasses aux restaurants et cafés et à instaurer la gratuité de leurs parkings, nos différentes propositions restent bien peu entendues par un Maire enfermé dans ces certitudes. Ces quelques réflexions, de simple bon sens, sont le fruit d’un travail d’opposition constructive que Le Cercle du Grau n’a jamais cessé de poursuivre en restant à l’écoute des problématiques des Graulennes et des Graulens.


Ordre du jour :

–        Distribution des masques : bilan des 3 journées

–        Préparation rentrée scolaire

–        Plans de retour à l’activités principales dispositions arrêtés en CT / CHSCT

–        Point sur le Fonds de Soutien Local / Soutien aux entreprises

–        Projection financières / Reports d’investissements prévus, situation des satellites

–        Déconfinement / 1ères étapes de mise en œuvre (marchés, ouverture plages…)

–        Questions diverses

Le 19 mai 2020

Des propositions pour « après »

Bureau Municipal élargi du 22 avril 2020

CMAvril2020

Pour la deuxième fois depuis le début du confinement, et suite à la suggestion du Cercle du Grau, le Maire du Grau du Roi a réuni les membres de l’opposition autour d’un Bureau Municipal au cours d’une visioconférence le mercredi 22 avril.

Parmi les points inscrits à l’ordre du jour, la situation financière de la commune fait état de 3,7 millions de pertes de recettes en raison notamment de l’exonération des redevances d’occupation du domaine public et maritime ainsi que des loyers des concessions de plage pour l’année 2020. Face aux incertitudes liées au montage et à l’ouverture des établissements de plage et au regard des différentes appréciations selon des départements littoraux, Sophie Pellegrin-Ponsole a renouvelé sa proposition « d’harmoniser les prises de décisions à l’échelle régionale ».

Regrettant que certains professionnels du tourisme de la station ne puissent profiter des abattements prévus par la Municipalité, comme par exemple les restaurants de plage ou parcs de loisirs exploitant le domaine privé communal, Le Cercle du Grau a proposé une suppression du reversement de la taxe de séjour par les hébergeurs ; « une mesure équitable et bénéficiant au plus grand nombre des professionnels du tourisme », estime l’élue d’opposition.

Par ailleurs, la Municipalité n’entendant pas créer de fonds de solidarité en faveur des petites et moyennes entreprises, Sophie Pellegrin-Ponsole a suggéré la gratuité totale des parkings afin de favoriser l’activité économique et attirer une clientèle de proximité durant la période estivale.

D’un point de vue budgétaire, cette perte de recettes doit s’accompagner d’une révision totale des dépenses de fonctionnement et d’investissements, tout particulièrement concernant les charges courantes pour lesquelles Le Cercle du Grau a estimé une possible réduction de 810 063 €. Evoquant les postes de dépenses à surveiller plus particulièrement, Sophie Pellegrin-Ponsole a souhaité obtenir un état des lieux sur les emplois saisonniers dans les différentes structures municipales et para-municipales (Services Techniques, Seaquarium, camping de l’Espiguette, parking des Baronnets…).

L’autre sujet majeur évoqué au cours de ce Bureau Municipal a concerné la réouverture des écoles pour laquelle les services municipaux appliqueront les consignes nationales en veillant par-dessus tout à garantir la sécurité des élèves, des enseignants et des personnels accompagnants. Mais au-delà de cette reprise éventuelle au 11 mai, Le Cercle du Grau a souhaité que le CCAS recense les familles les plus modestes qui ne seraient pas en mesure d’apporter une alimentation équilibrée et en quantité suffisante à leurs enfants déjeunant habituellement à la cantine. Si l’octroi d’une aide financière sous forme de bon alimentaire semble être la solution la plus simple à mettre en place, Sophie Pellegrin-Ponsole propose la livraison de repas à domicile pour le repas méridien du lundi au vendredi. Cette solution présenterait plusieurs avantages : l’utilisation des stocks alimentaires existants, le recours aux circuits courts, le maintien des contrats avec les fournisseurs et, enfin et surtout la garantie de repas équilibrés aux enfants.


Ordre du jour

1 – Point financier :

– les dépenses engagées,
– les abandons et reports de recettes,
– les économies envisagées,

2 – Point sur l’accompagnement des entreprises : 

– les mesures décidées par la commune,
– la réunion programmée à la CCTC à la demande de la commune,
        – la concertation avec les professionnels, 

3 – Point sur la reprise scolaire :

– les risques et les contraintes,
​- les précautions prises,

4 – Point sur la reprise progressive de l’ensemble des services municipaux,

5 – Point sur l’EHPAD Saint Vincent, 

6 – Questions diverses. 

Le 24 avril 2020

Un « Conseil » confiné

Bureau Municipal élargi du 8 avril 2020

CM_COVID

Moins d’une semaine après la demande effectuée par Le Cercle du Grau, le premier Bureau Municipal élargi à certains groupes d’opposition s’est réuni, le mercredi 8 avril à 18 h30 en visioconférence.

Après un rappel de la situation sanitaire au Grau du Roi où l’efficacité et la pertinence des mesures prises par la Municipalité ont été unanimement saluées par les élus, plusieurs points sur la continuité des services publics ont été évoqués : CCAS, EHPAD, Seaquarium, vie associative…

Une première analyse de la situation financière révèle une perte de recettes pour la Commune de 2,5 millions (stationnement, droits de mutation, taxes de séjours, redevances occupations domaine publics, loyers…) pour les mois d’avril, mai et juin. Le Cercle du Grau, par la voie de Sophie Pellegrin-Ponsole a, à ce sujet, demandé à ce que les personnes concernées soient informées de la suspension de paiements durant cette période de manière officielle. En cette période de crise, elle estime que « la non-émission de titres de recettes n’est pas une mesure suffisamment explicité pour les professionnels du tourisme qu’il conviendrait de rassurer et d’accompagner en cette quatrième semaine de confinement ».

Sophie Pellegrin-Ponsole a, par ailleurs souhaité connaître les modalités afin de faciliter l’accès de personnes en précarité numérique, et tout particulièrement de certains enfants, qui ne disposeraient ni d’équipement informatique ni de connexion Internet. Elles sont invitées à se rapprocher du CCAS.

Aucune nouvelle réunion n’a été fixée à l’issue de cette séance exceptionnelle, mais Sophie Pellegrin-Ponsole a suggéré qu’un point bimensuel soit organisé dans cette configuration et ce durant toute la période critique.


  1. Point sur la situation sanitaire au Grau du Roi
  2. Respect du confinement
  3. Point sur les plans de continuité d’activité VILLE/satellites/CCTC
  4. Gestion du personnel
  5. Modalités administratives du fonctionnement de la collectivité dans la période de transition
  6. Impact financier la crise sanitaire sur les finances communales
  7. Soutien aux activités économiques
  8. Continuité de la vie associative
  9. Questions diverses

Le Grau du Roi, le 9 avril 2020

Rétrospective de campagne

Dimanche 15 mars, dès le 1er tour, votez pour la liste du Cercle du Grau qui propose un projet ambitieux et durable pour Le Grau du Roi.

Dès le 1er tour, préférez le programme innovant et réaliste du Cercle du Grau dont beaucoup de nos concurrents se sont inspirés.

Dès le 1er tour, votez pour la liste du Cercle du Grau, la plus à même de conduire Le Grau du Roi pour les 6 prochaines années.

Dès le 1er tour, pourquoi ne pas voter pour une femme qui vous propose un mandat pour tout mettre à plat ?

Dimanche, je compte sur vous.

 

Sophie Pellegrin-Ponsole

Le 13 mars 2020

Une liste experte et dynamique pour une Alternative Citoyenne au Grau du Roi

Rassembler des femmes et des hommes autour d’un projet ambitieux et durable pour Le Grau du Roi.

Réunir des femmes et des hommes afin de concevoir un programme par et pour les Graulennes et les Graulens pour les six prochaines années.

Inviter des femmes et des hommes de la société civile à participer au débat démocratique et à s’impliquer dans la vie citoyenne grâce à leurs compétences et leur expérience.

Loin de tout clivage politique, la liste du Cercle du Grau a été élaborée autour de ce triptyque afin d’offrir une Alternative Citoyenne pour Le Grau du Roi.

Voici le bulletin du Cercle du Grau que vous trouverez dans votre Bureau de Vote dimanche 15 mars. L’ordre de cette liste ne préfigure en rien l’attribution des postes d’adjoints ou de délégations. Ne le modifiez pas, ne le raturez pas. Chaque bulletin rayé ou biffé est une voix perdue.

Dimanche, nous comptons sur vous comme vous pourrez le faire au cours des six prochaines années. Merci de votre confiance.

BULLETIN_VOTE

 

Le 15 mars, votez pour « un mandat pour tout mettre à plat ! »

Aussi, Dimanche 15 mars, dès le 1er tour, votez pour la liste qui propose un projet ambitieux et durable pour Le Grau du Roi.

Dès le 1er tour, préférez le programme innovant et réaliste du Cercle du Grau dont beaucoup de nos concurrents se sont inspirés

Dès le 1er tour, votez pour la liste du Cercle du Grau, la plus à même de conduire Le Grau du Roi pour les 6 prochaines années.

Dès le 1er tour, pourquoi ne pas voter pour une femme qui vous propose un mandat pour tout mettre à plat ? Dimanche, je compte sur vous.