A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ?

Bureau Municipal élargi du 13 mai 2020

Pour la troisième fois depuis le début de la crise du COVID-19, coïncidant aussi avec la fin du 1er tour des élections municipales dont aucune fumée blanche n’est venu signifier la désignation d’un nouveau maire, la majorité en place a réuni un Bureau Municipal élargi, le 13 mai dernier en visioconférence.

Un Bureau municipal avec 6 points inscrits à l’ordre du jour qui a davantage relevé d’une « gentille » réunion d’information plutôt que d’un lieu de d’échanges entre élus en responsabilités, tant toutes les décisions majeures avaient été engagées par un Maire omnipotent et omniscient. On peut reconnaître au docte Maire que sa présence sur le terrain (physique et orale) aura été rassurante pour la plupart de nos concitoyens durant cette période inédite. On peut aussi remarquer qu’il a su, au titre des nombreux principes de précautions, prendre les mesures immédiates qui s’imposaient face à cette crise. Malgré tout, on ne peut que constater qu’il a agi seul en faisant fi de toutes les propositions de collaboration et autres suggestions émanant des rangs de l’opposition. 

Anticiper l’accueil dans les écoles et centres de loisirs

Au cours de cette réunion, Le Cercle du Grau, par la voix de sa conseillère municipale, Sophie Pellegrin-Ponsole a notamment demandé qu’en plus des personnels soignants hospitaliers et de gendarmerie, les parents exerçant une activité touristique ou commerçante soient considérés comme prioritaires pour déposer leurs enfants dans les établissements scolaires de la commune. Avec l’ouverture progressive de certains établissements, il n’est pas à douter que la Commune devra prochainement faire face une augmentation de la fréquentations des écoles maternelles et primaires, et à ce titre, devra édicter des règles précises et adaptées sans se réfugier uniquement derrière les textes gouvernementaux. Au-delà de la situation dans les écoles en cette fin d’année scolaire, Sophie Pellegrin-Ponsole a souhaité connaître les modalités mises en place pour les centres aérés et centres d’accueils cet été. 

Gratuité du stationnement et extension des terrasses commerciales pour relancer l’activité économique au Grau du Roi

Si l’exonération totale de redevance d’occupation du domaine public et maritime s’avère être une idée intéressante pour soutenir l’activité économique de la station, Le Cercle du Grau regrette que cette mesure n’ait pas fait l’objet d’une réflexion globale à l’échelle de la commune. La liste des laissés pour compte est longue, rendant cette disposition aujourd’hui, très inégalitaire entre certains professionnels du tourisme. Aussi pour pallier cette iniquité, Le Cercle du Grau  renouvelle sa proposition en faveur de la gratuité du stationnement sur l’ensemble du territoire communal cette année. Outre des vertus d’attractivité pour une clientèle excursionniste, cette mesure populaire profiterait à tous les commerçants, bénéficiant ou non d’une terrasse. La suspension du paiement du stationnement représenterait un manque à gagner pour la Ville estimé entre 1,6 et 1,9 million d’euros. Cette perte de recettes, certes significative, pourra être compensée par les 5, 347 millions d’excédent de fonctionnement 2019 reportés sans compter les 800 000 € d’économie,  de dépenses de fonctionnement, réalisées en raison de la crise. A minima, Le Cercle du Grau propose qu’un forfait de stationnement à la journée à 2 € soit mis en place. Accompagnée d’un minimum de communication sur les bassins de clientèle de proximité, cette mesure bénéficierait à l’ensemble des commerçants de la station et permettrait d’envisager une recette de 650 000 euros environs.

La deuxième proposition avancée par Sophie Pellegrin-Ponsole concerne l’extension concertée et règlementée des terrasses commerciales. Déjà accordée aux concessions de plages pour l’installation des matelas à bonne distance les uns des autres, cette disposition permettrait à chaque commerce de pouvoir appliquer les règles de distanciation sanitaires indispensables. Plus que jamais (et comme souhaité depuis longtemps par Le Cercle du Grau), la promenade du boulevard du front de mer (rive gauche) pourrait accueillir quelques tables supplémentaires des cafés et des restaurants, tout comme la place de la République ou les quais du centre-ville et de Port-Camargue. 

Alors que plusieurs Municipalités s’apprêtent à accorder une extension des terrasses aux restaurants et cafés et à instaurer la gratuité de leurs parkings, nos différentes propositions restent bien peu entendues par un Maire enfermé dans ces certitudes. Ces quelques réflexions, de simple bon sens, sont le fruit d’un travail d’opposition constructive que Le Cercle du Grau n’a jamais cessé de poursuivre en restant à l’écoute des problématiques des Graulennes et des Graulens.


Ordre du jour :

–        Distribution des masques : bilan des 3 journées

–        Préparation rentrée scolaire

–        Plans de retour à l’activités principales dispositions arrêtés en CT / CHSCT

–        Point sur le Fonds de Soutien Local / Soutien aux entreprises

–        Projection financières / Reports d’investissements prévus, situation des satellites

–        Déconfinement / 1ères étapes de mise en œuvre (marchés, ouverture plages…)

–        Questions diverses

Le 19 mai 2020

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s